+212 5233-52507

Actualités du voyage

liste des plus vieux musees marocains absolument visiter tourisme maroc

Une liste des plus vieux musées marocains à absolument visiter

  • Le musée archéologique de Rabat :

musee archeologique rabat travel office tourisme maroc

L’histoire des collections du musée commence en 1915 avec le lancement d’une série de fouilles archéologiques sous le Protectorat français, à l’initiative du fameux général Lyautey.

 Les plus célèbres et les plus riches de ces fouilles furent celles du site romain de Volubilis, placées sous la direction de Louis Chatelain.

Les découvertes nombreuses d’objets exceptionnels nécessitèrent l’organisation d’un service des Antiquités, qui fut créé officiellement en 1918.

  • Le Musée ethnographique de Tétouan :

musee ethnographique tetouan travel office tourisme maroc

Inauguré le 29 juillet 1948, le Musée ethnographique de Tétouan est niché sur une forteresse historique construite sur ordre du sultan alaouite Moulay Abderrahmane vers 1830 .

Le Musée et son jardin rappellent les palais et maisons traditionnelles, avec son bassin central, sa fontaine murale recouverte de zellige, et sa terrasse sur laquelle sont exposés de nombreux canons d’origine portugaise.

Le musée se compose d'un jardin intérieur, dont le tracé rappelle les palais et maisons traditionnels avec un bassin au centre, une fontaine murale recouverte de zellige et surmontée d'un auvent en bois couvert de tuiles rondes, un espace cafétéria qui occupe la terrasse de la forteresse sur laquelle sont exposés de nombreux canons d'origine portugaise et deux espaces d'exposition au rez-de-chaussée et à l'étage.

  • Musée Dar Jamaï :

musee dar jamai meknes travel visit morocco office tourisme maroc

Le Musée Dar Jamaï est à l’origine une résidence privée construite en 1882. De type hispano-mauresque, ce majestueux palais constitue un spécimen des demeures des “ familles du makhzen ” marocaines de la fin du 19ème siècle. Appartenant à Mohamed Ben Larbi Jamaï, grand vizir du Sultan Moulay Hassan 1er (1873 – 1894), cette vaste demeure a fini par être vendue au Glaoui de Marrakech, qui ne vint jamais y habiter.

En 1912, les Français récupèrent la bâtisse, mais non pas pour y faire un musée. Ils aménagent un hôpital militaire dans sa partie centrale. Ce n’est qu’en 1920 que le bâtiment est attribué dans sa totalité à l’Inspection régionale des Beaux-Arts qui le transforme en Musée, avec une importante galerie d’artisanat.

Depuis, Dar Jamaï est classé monument historique, et la majeure partie de sa collection est constituée d’objets datant du 19ème et du 20ème siècle.

Cette nouvelle conception tente aussi de faire du Musée le centre d'intérêt des citoyens dès leur bas âge.

C'est ainsi qu'un espace a été réservé à l'enfant, lui permettant de s'exprimer dans des ateliers de dessin et d'animation.

Le parcours de la visite s'achève par un Riad de type andalous, agrémenté d'un pavillon de plaisance manzah, bien décoré en bois peint.

  • Musée Dar Si Saïd :

musee dar si said office maroc tourisme

​​​​​​​Le palais de Dar Si Said fut édifié au cours de la seconde moitié du XIXème siècle par le ministre de la guerre Si Saïd B. Moussa. En 1930, sous le Protectorat français le palais est transformé en musée des Arts Indigènes, et accueille également des ateliers d’artisans faisant démonstration de leurs techniques traditionnelles.

Le Musée Dar Si Saïd est le musée le plus ancien de la ville et expose le plus grand nombre d’œuvres. Ce musée est officiellement appelé Musée des Arts Marocains.

  • Musée archéologique de Tétouan :

​​​​​​​musee archeologique de tetouan tourisme travel office marocain

​​​​​​​Inauguré le 19 juillet 1940, le Musée archéologique de Tétouan est situé en plein centre-ville, à quelques rues de la pittoresque Médina, classée patrimoine mondial de l’humanité en 1997.

Les collections du Musée archéologique de Tétouan sont liées à celle des recherches archéologiques de la région. En effet, la majorité des vestiges et objets exposés proviennent de fouilles entreprises dans le nord du Maroc à partir des années 1930.

Le musée se compose d'un jardin de style andalou, d'un vestibule, de trois salles d'exposition permanente, d'une salle de projection, d'un petit atelier de restauration, d'une réserve et de bureaux administratifs.

  • Musée des armes du Borj Nord :

​​​​​​​musee des armes du borj nord office tourisme maroc

​​​​​​​Le fort militaire, Borj Nord, datant du XVIème siècle, abrite le musée des armes. Il fut construit en 1582 sur ordre du Sultan Ahmed El Mansour pour surveiller et protéger la ville de Fès contre les menaces étrangères.

La majorité des armes présentées provient de la " makina ", usine de fabrication d'armes fondée à Fès au XIXème siècle par le Sultan Moulay Rachid.

toutes les armes sont exposées chronologiquement dans onze salles, de la pierre taillée au canon, en passant par des haches, des hallebardes, des piques, des lances, une belle collection de sabres et d’épées aux manches ciselés, des jiamdhai indiens damasquinés, des kriss malais, des casques iraniens, des selles avec leurs ornements ...

  • Musée national de la Poste du Maroc :

​​​​​​​musee national la poste maroc travel morocco office tourisme

Sultan Moulay Hassan I qui a procédé en 1892 à la création de la poste Makhzen et qui peut être considéré de ce fait comme le précurseur de la poste marocaine moderne.

Cette poste est venue postérieurement à une autre connue sous le nom de la poste, locale qui était une poste privée commercialisant des timbres privés et qui était monopolisée par des étrangers et des commerçants résidant au Maroc.

On l'appelait ainsi parce qu'elle utilisait des timbres-poste qui ne pouvaient pas circuler en dehors de deux localités données.

Dans cet espace ouvert gratuitement au public, le visiteur peut reconstituer des pans de l'histoire du Maroc à travers ses timbres. De même qu'il peut voir et comprendre l'évolution du métier du postier.

  • Musée la Kasbah :

musee de la kasbah office tourisme maroc

Le Musée la Kasbah des cultures méditerranéennes offre à ses visiteurs la découverte d’une exposition exceptionnelle, constituée de collections archéologiques et ethnographiques qui reflètent la diversité et la spécificité de Tanger

L’exposition se déploie en un parcours flexible : il se décline en trois sections organisées suivant l’acheminement architectural du Palais.

Un parcours chronologique éclairé par des arrêts thématiques permet ainsi aux visiteurs de contempler la beauté du bâtiment, mais aussi de reconstituer, de reconstruire et de s’approprier l’histoire de la ville et de ses interactions avec le monde méditerranéen.

  • Musée des Oudayas :

​​​​​​​musee oudayas travel rabat morocco visit office tourisme maroc

​​​​​​​Le Musée national des bijoux est situé dans la mythique Kasbah des Oudayas, ancien fort édifié par la dynastie des Almoravides entre le 10ème et le 12ème siècle, sur la pointe d’une falaise dominant le fleuve Bouregreg.

Le palais abritant le Musée était à l’origine la demeure du Sultan Moulay Ismaïl à Rabat, construite à partir de 1672.

Ce bijoux architectural est représentatif des palais marocains de style arabo-andalou. Transformé en musée en 1915, ce palais expose aujourd’hui un ensemble ethnographique de pièces artisanales marocaines : bijoux et parures traditionnelles, vêtements, armes ou encore astrolabes.

La collection de bijoux, aussi riche que variée, traduit un incontestable savoir-faire de l'artisan marocain. Les astrolabes témoignent du génie de l'école maghrébine et de sa contribution au développement de la science.

Les tapis, la poterie et les instruments de musique complètent le tableau de ce que le musée des oudaïa recèle comme collections ethnographiques.

  • Musée du Batha : 

​​​​​​​musee du batha visit maroc fes office tourisme maroc

​​​​​​​le Musée Al Batha est un palais d’audience et une résidence estivale, construite à la fin du 19ème siècle par le Sultan Moulay Hassan Ier. Son successeur, Moulay Abdelaziz, va compléter et embellir cet édifice, de style arabo-andalou.

En 1915, le palais est transformé en Musée des arts et traditions populaires, et quelques années plus tard, en 1924, il est classé comme monument du patrimoine national.

Actuellement le musée présente une nouvelle exposition permanente intitulée « Arts et traditions de vivre de Fès et de ses régions ».

 

Se Connecter pour publier un commentaire